Brouage, une citadelle qui veille sur les marais

S’il y a une balade que notre petite tribu adore faire, c’est bien celle-ci ! Découvrez la jolie citadelle de Brouage, chargée d’histoire, et parcourez ses remparts pour avoir une vue époustouflante sur les marais alentours. Vous pourrez alors plonger dans le passé et imaginer qu’autrefois l’océan venait border le port, au pied des remparts. Au fil des ans, la mer s’est retirée et la citadelle domine fièrement ce qui est devenu aujourd’hui, les marais de Brouage.

 

Visite guidée de cette citadelle hors du temps

Brouage est rattachée à une autre commune : Hiers, depuis 1825. Deux kilomètres les séparent, à travers les marais. Pour accéder à la citadelle, plusieurs entrées s’offrent à vous. Si vous venez de Marennes, vous trouverez un petit parking à l’extérieur et un autre à l’intérieur, en passant sous l’arcade pavée. Si vous venez de Rochefort, une entrée se situe au nord, près de la Porte Royale où vous trouverez un grand parking. D’ailleurs, c’est ici que se situait autrefois le port. C’était d’ailleurs le plus important au niveau européen, pour le commerce du sel ! Et Brouage s’appelait alors Jacopolis, depuis sa construction en 1555.  Ce n’est qu’en 1627 que le Cardinal de Richelieu lui donne son nom actuel et en fait une place militaire, qu’il gouverne.

De nombreux bâtiments, datant de cette époque, peuvent être visités :

  • Les poudrières, où étaient stockés la poudre à canon et les munitions
  • Les ports souterrains, où vos enfants vont adorer passer et repasser dans ces tunnels sombres (Et oui, on y a droit à chaque fois !)
  • L’église, assez imposante
  • La Halle aux Vivres, ce beau bâtiment aux briques rouges entouré d’un grand parc de verdure. Il fût successivement un grenier où la nourriture était entreposée, puis devint une caserne, une prison pendant la révolution française, une poudrière par la suite et enfin, aujourd’hui, une salle d’exposition (entrée payante).
  • Les forges
  • La Tonnellerie
  • Les anciennes écuries, transformées en jolies boutiques (dont la librairie de la famille Marais, qui a passé de longues années sur les routes avec leurs 3 enfants. Ne manquez pas de leur faire une petite visite ! )
  • Les latrines (oui, ce sont bien les anciens WC ! Rigolade des enfants assuré…)
  • La glacière, où étaient conservés les aliments périssables mais aussi où l’on fabriquait des… sorbets !

Après ou avant de visiter tous ces beaux monuments, vous pouvez faire le tour des remparts. La vue sur les marais est magnifique ! Attention toutefois aux jeunes enfants, il faut bien les tenir par la main. J’ai déjà fait le tour avec une poussette, c’est rude par endroit mais faisable. Le chemin à suivre est plat et on peut descendre vers le village à plusieurs endroits. Tout le long de la balade, on trouve des échauguettes (merci Google…). Les enfants adorent entrer dedans et l’on peut faire de belles photos !

Enfin, aux beaux jours, de nombreuses animations sont proposées. Chaque année, au mois de juin, se tient une grande fête historique en costumes d’époque. Nous adorons y aller et assister aux différents spectacles !

Deux personnages historiques, liés à Brouage

Lors de votre balade dans Brouage, vous trouverez des panneaux informatifs parsemés ça et là. L’un deux a attiré mon attention. Il se trouve près de l’escalier qui mène aux remparts, près des boutiques. Il y est écrit : “C’est par cet escalier de pierre que Marie montait pour entrevoir la mer dans le lointain et pleurait tristement sur son cruel destin qui ne veut pas qu’un Roi par amour se marie”.

En effet, Marie Mancini, la nièce de Mazarin, a vécu 1 an à Brouage, en 1659. Malheureusement, c’était plus un exil forcé qu’autre chose… une histoire d’amour impossible la liait à Louis XIV. Le roi tombe sous le charme de Marie, une jeune et noble italienne. Ils s’aiment et voulent se marier. Mais la pression de l’Etat est la plus forte… Louis XIV est obligé d’épouser l’infante d’Espagne, afin de faire cesser la guerre entre les deux pays. Mazarin envoie alors Marie Mancini à Brouage, afin que les amoureux puissent être séparés. Durant 1 an, le roi parvient tout de même à lui envoyer de nombreuses lettres enflammées. Mais Mazarin finira par marier sa nièce au prince Colonna, un beau parti italien et les amoureux ne se reverront plus.

marie brouage
Marie Mancini / source : wikipedia

Un autre personnage est lié à la citadelle : Samuel de Champlain. Il est né ici même, à Brouage, au 16ième siècle. Cartographe, navigateur, géographe, explorateur, commandant… Samuel de Champlain était tout cela à la fois ! Il est surtout connu pour avoir fondé la ville de Québec, en 1608. C’était un sacré aventurier, il fût d’ailleurs le premier européen à explorer le fleuve Saint-Laurent, au Canada. Il s’est acharné, jusqu’à sa mort, à implanter une colonie française dans cette partie de l’Amérique du nord. De nos jours, les villes de Québec et Brouage sont fortement liées. La citadelle est d’ailleurs jumelée avec une petite ville du Québec, qui se nomme… Champlain !

Pour en savoir plus sur Hiers-Brouage :

Une autre idée de visite en Charente-Maritime ? Vous trouverez d’autres articles ici !

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *