Après un weekend tranquille, à découvrir notre maison d’accueil et les alentours (voir le début de notre récit) , nous sommes partis à la découverte du Seeland, l’île où nous séjournons.

Le Danemark, une multitude d’îles

En effet, ce petit pays scandinave est formé de 443 îles dont seulement environ 70 sont habitées. Le Groenland et les îles féroé sont aussi danoises. Les 3 îles principales sont le Jutland, la Fionie et le Seeland. Nous nous trouvons donc sur cette dernière, où l’on trouve aussi la capitale, Copenhague (Kobenhavn en danois). Le Seeland est relié par un pont à la Fionie d’un côté et à la Suède, par le pont de l’Oresund, d’un autre côté.

Seeland - Danemark

Nous avons fait le choix de visiter uniquement le Seeland. Pour des raisons économiques (les ponts sont payants) mais aussi car nous préférons prendre le temps de découvrir une région plutôt que de « courir » partout et survoler plusieurs endroits. Nous sommes des adeptes du slow-travel (voyage lent) et l’échange de maisons s’y prête bien.

Koge, une des plus anciennes villes danoise

En ce début de semaine, nous partons à la découverte de Koge (qui se prononce « Keu »), la ville la plus proche de notre petit village d’accueil. Nous mettons 10 minutes pour la rejoindre et je trouve facilement un parking. Ici, les parkings sont gratuits mais limité en temps.

Toutes les voitures ont un disque sur la vitre avant où l’on met l’heure à laquelle on se gare (les touristes peuvent en trouver à l’office du tourisme). Sur la notre il est automatique, il se règle dès que la voiture s’arrête. Il y a donc plusieurs parkings avec des temps différents (15 minutes, 2-3 heures, 12 heures, illimité).

Pour être sûre de ne pas me prendre d’amende, je me gare sur celui de 12 heures. Nous nous rendons vers la place du marché et sommes fascinés par la ville. Les maisons sont colorées, les gens souriants et les vélos circulent sur des pistes cyclables qui ressemblent à des petites routes (avec leurs propres feux tricolores).

Nous trouvons l’office du tourisme qui nous remet un jeu de piste à faire avec les enfants pour découvrir la ville. Heureusement que j’ai un plan en plus, car pas facile de se repérer. Les filles jouent le jeu à fond, elles doivent relier les photos au bons numéros. On découvre le calme de la ville et toujours des vélos posés un peu partout sans être attachés. Nous passons également devant la plus vieille maison du Danemark !

Koge

Inès a pris cette photo, où l’on voit les gens au restaurant, laisser les poussettes à l’extérieur, sur le trottoir !

Koge (5)

D’ailleurs, ici, ce sont plutôt de gros landaus où on peut voir parfois jusqu’à 4 enfants dedans ! À midi, tout le monde a faim mais les restaurants sont assez chers. On finit par trouver un kébab qui fait des menus hamburgers (pas très danois…) et les filles sont ravies ! L’après-midi nous retournons à la maison (oui, on se sent comme chez nous maintenant !) pour que Nael puisse faire sa sieste. Les filles profitent du trampoline puis nous amenons la tribu au parc de jeux, juste à côté de la maison.

Valloe Castle et Stroby Egede Park

Le lendemain, après une courte nuit (le soleil se lève à 4h du matin, du coup Nael se réveille tôt…) nous nous rendons au Valloe Castle. Il s’agit d’un château privé, encore habité, donc impossible de visiter l’intérieur. Par contre, les propriétaires laissent leur parc ouvert au public. Nous nous sentons tout petits devant l’imposante bâtisse. Inès cherche le prince à travers les rideaux ! Le parc est grand, et on profite de la vue du château sous tous ses angles. Quelques personnes sont allongés sur l’herbe ou se promènent à vélo.

Pour terminer la journée, on se rend à Stroby Egede Park non loin de là. Le parc est immense, parsemé de sculptures et de ponts. L’endroit est très vert et les enfants peuvent se défouler dans les allées. On finit par trouver des tables avec des bancs et… de grands barbecues en libre service ! y’a plus qu’à ramener son charbon de bois !

Et pour terminer, voici une petite vidéo ! (désolé pour la qualité…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.