Voici le 3ième volet de nos aventures au Danemark ( voir le #1 et le #2 ) ! Le soleil est enfin là et nous profitons des plages. Un musée original et un circuit dans l’ouest du Seeland sont aussi au programme.

Plages et marina de Køge

Le soleil et la chaleur sont là, on se fait même avoir en attrapant des coups de soleil… Quand le soleil sort, ça tape ! mais dès qu’un nuage passe, il fait plutôt frais. Le mercredi matin, nous nous rendons au marché de Køge (qui a lieu aussi le samedi). Il est petit mais la place est agréable avec sa fontaine et le café tout près où les danois brunchent à 11h. Nous nous rendons ensuite dans la cour du musée…. où les enfants peuvent jouer librement et où on peut pique-niquer à l’ombre sur des tables. Le musée est fermé ce jour-là donc nous nous rendons à la plage.

On choisit une plage au hasard, celle de Nordstrand, près de la marina. Je me gare sur le parking gratuit (il n’a pas de limite de temps) et nous marchons sur le chemin qui longe la grève. Un bassin est aménagé dans le port avec des plateformes pour plonger. Mais nous continuons pour arriver sur le sable. La plage est petite mais propre et des sanitaires avec douches se trouvent non loin de là. L’eau est fraîche dans la mer Baltique ! Les filles et moi arrivons à y rentrer mais Lamaâ et Nael se trempent juste les pieds.

Un peu plus tard, on entend le son d’une cloche. C’est le marchand de glace qui passe ! Forcément, on ne résiste pas à son appel…

Après le bronzage, direction la marina. On en fait vite le tour, je l’imaginais beaucoup plus grande. Mais il y a de beaux bateaux et beaucoup sont de sortie avec ce beau temps.

 

Le Frilandsmuseet, une belle découverte

Dans les consignes que nous ont laissés nos hôtes, quelques lignes à la fin nous conseillent dans le choix de nos visites. Si je connais déjà de nom la plupart des endroits conseillés, un seul attire mon attention : le Frilandsmuseet (musée en plein air). Très peu d’infos filtrent sur internet à propos de cet endroit. Ils ont bien un site internet mais uniquement en danois et peu fourni. Je vois que le tarif est bas, alors on se décide à y aller, histoire de s’en faire une idée. Et on ne regrettera pas ! Nous arrivons à l’ouverture, à 10h (la majorité des musées et commerces ouvrent à 10h et ferment à 17h). De l’extérieur, on ne se rend pas compte que l’endroit est immense ! On paye nos entrées et on entre dans un parc où des maisons typiques danoises, des fermes et des moulins de toutes les époques sont ouvertes à la visite.

Les enfants sont ravis, ils peuvent courir partout, entrer dans les maisons meublées, les étables, les caves, les jardins. Il y a même des animaux ! Chèvres, moutons, chevaux (on peut aussi faire un tour en calèche), cochons et poules. Le midi, on s’installe dans un pré pour pique-niquer, à l’ombre et avec d’autres personnes (il y a peu de touristes mais pas mal de danois). Un guitariste et une chanteuse, habillés à l’ancienne, nous rejoignent et entonnent des chants danois. Tout le monde se met à chanter et à danser, l’ambiance est bon enfant. Nael est le premier à se déhancher d’ailleurs et se fait applaudir !

frilandsmuseet

Nous passons la journée entière à visiter tellement c’est immense. Il y a quelques spectacles et animations mais tout est en danois donc nous ne restons pas. Nous ne comprenons rien ! J’adore cette ambiance, je me croirais presque dans la « petite maison dans la prairie » ! Bon, on avoue qu’en fin de journée, on saute des maisons car les intérieurs sont souvent pareils. Mais les filles rentrent partout, surtout dans les grandes fermes ! Bref, une belle journée et une visite que nous n’aurions jamais pu connaître sans Johanna et Samuel, nos partenaires d’échange de maison !

 Le circuit de l’Ouest du Seeland

Pour clôturer notre première semaine, nous parcourons l’Ouest du Seeland en partant de Bjaeverskov, notre petit village. Nous rejoignons la ville de Ringsted et plus précisément son quartier commercial : Ringsted Outlet. Nous arrivons vers 9h30 donc tous les magasins sont fermés. Comme ça nous ne serons pas tentés de dépenser ! Pour les fanas de shopping, sachez qu’ici on trouve des boutiques de marques mais avec des prix détaxés de -30 à -70%. Le samedi matin, un petit train vous emmène vers le centre-ville. Mais on a un planning serré donc on le regarde partir sans nous !

Notre seconde destination est Sorø. C’est une petite ville mais nous sommes surpris par son charme. Les rues sont paisibles et les maisons toujours aussi gaies ! Et comme tous les endroits où nous allons, il y a peu de touristes et les danois sont sûrement soit au travail soit partis en vacances. Nous rejoignons l’akademi, une grande école réputée d’où sortent les élites. Elle est située au bord du lac et le cadre est superbe. Sara rêve de s’y trouver un jour ! Plusieurs bâtiments la composent, tout près de l’imposante abbaye.

Nous nous dirigeons ensuite vers le lac où de nombreux canards se reposent sur l’herbe. Nael décide de les réveiller et se met à courir après eux ! On marche jusqu’au bout du ponton et là, on a le souffle coupé. La vue sur le lac est magnifique ! Il est immense et même les filles sont fascinées. On décide de manger à Sorø tellement on s’y sent bien.

Après le repas, on se rend à Skaelskør, une ville qui se trouve au bord d’un fjord. La rue piétonne est déserte, il fait lourd, quelques personnes dégustent une glace sur un banc. Les filles nous harcèlent, on cède… les glaces sont réputées au Danemark et sont très bonnes ! On marche jusqu’au port où un joli café est posé sur l’eau. Il fait trop chaud, les enfants commencent à râler donc on écourte la visite. Dommage car la ville est agréable à regarder… on aura pu admirer le fjord au moins !

On termine notre circuit dans la ville de Korsør. On se perd un peu sur la route, malgré le GPS. J’avais promis aux filles qu’on irait à la plage ici. On finit par la trouver, avec une belle vue sur le pont du Grand Belt, qui relie l’île de Seeland à l’île de Fionie. Sur le parking, il y a des toilettes (propres, comme toujours au Danemark !). On se met en maillot et on marche jusqu’à la plage, le long d’un chemin. Nous avons très chaud, le temps est lourd malgré les nuages.

À peine arrivées, les filles courent dans l’eau puis font demi-tour en nous appelant. Des milliers de méduses flottent dans la mer… C’est la première fois que j’en vois autant ! On se rend compte alors que personne ne se baigne… On est déçus et trempés de sueur… retour à la voiture et direction une autre plage à 20 minutes d’ici.

Là aussi, on trouve plusieurs méduses alors on abandonne et on rentre à la maison pour prendre une bonne douche !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.