Préparation vie nomade : Trier, Vendre, Donner !

Comme vous le savez peut-être, 2017 sonne le début de notre nouvelle vie nomade. Un mélange d’excitation et de peur nous envahit tous les jours. Il y a tant à faire, que nous ne savons plus où donner de la tête ! En ce mois de janvier, la maison est mise en vente. Les visites ont déjà débuté et on croise les doigts pour que la vente se fasse assez rapidement. Nous avons donc commencé à vider la maison. On trie, on vend, on donne. Même Inès, qui était la plus réfractaire à notre projet, s’y met gaiement. Elle a même pris l’initiative de donner une partie de ses jouets à ses cousins ! Dans cet article, je vais vous donner des pistes et des conseils qui peuvent vous être utiles, si un jour vous devez vider votre maison. Que vous souhaitiez débuter une vie nomade, préparer un déménagement ou tout simplement vous débarrasser du superflu matériel.

Vider sa maison pour une nouvelle vie

Après le temps de la réflexion et de la décision, voici venu le temps de l’action ! Et on ne s’imagine pas tout ce que l’on peut accumuler dans une maison. Oui mais voilà, devant tous ces objets, jouets, vêtements, meubles… on se sait plus trop par quoi commencer. Ce serait dommage de jeter mais on ne réussit pas toujours à vendre certains objets. Alors que faire ? Voici nos petits conseils pour vider intelligemment sa maison :

  • Préparez un sac poubelle (oui, car on ne va quand même pas garder un bras de Barbie, un playmobil sans tête ou un verre ébréché !) et un carton qui servira aussi de poubelle mais que l’on remplira avec des choses à jeter à la déchetterie.
  • Préparez 2 autres grands contenants (nous avons choisi des sacs solides et… nos vieilles valises) pour classer d’un côté les objets à vendre, et de l’autre les objets à donner.
  • Si vous hésitez à vous séparer d’un objet, posez vous la question de savoir s’il vous a servi les 6 derniers mois. Si la réponse est non, vous pouvez vous en débarrasser. Il prend la poussière inutilement et vous ne vous en servirez pas plus dans les mois qui viennent. Bon, pour nous, c’est simple : vu que l’on est en pleine préparation de vie nomade, on se débarrasse de tout ! enfin, presque…
  • Il y a de gros tris à faire dans la pharmacie familiale, les livres, les vêtements et les jouets !
  • Passez dans chaque pièce, une par une, pour réaliser ce tri.

Après les tours à la déchetterie, prenez vos affaires à donner. Vous avez plusieurs possibilités pour donner des meubles ou divers objets. Vous pouvez les donner dans les réseaux Emmaüs, mettre des annonces sur vos réseaux sociaux, en parler autour de vous ou bien mettre une annonce sur le site www.donnons.org.  C’est un site de récupération et de don d’objets, en ligne. On peut y voir les dons classés par région et parfois ce sont même des objets en très bon état. Il y a quelques années, nous avions récupéré gratuitement une balançoire, une imprimante et même un canapé ! Ce que l’on aime sur ce site, c’est que les objets partent vite. Et puis autant donner une deuxième vie à un objet, au lieu de le jeter. Cela fera toujours le bonheur de quelqu’un !

préparation vie nomade
Décrochage de posters !

Pour les affaires que vous voulez vendre, vous pouvez passer par les fameux sites « Le Bon Coin » et « Ebay ». Mais cela peut être long et difficile d’écouler tout votre stock. Nous avons donc prévu de participer à quelques brocantes et vide-greniers au printemps (car en janvier, on se gèle !!). Il existe aussi des dépôts-ventes où l’on peut laisser ses objets en vente dans une boutique. Mais cela peut prendre de longs mois et vous ne touchez qu’une commission sur la vente. Vous pouvez aussi chercher des groupes sur FaceBook, du style « Tout Vendre dans le…(votre département) ». Regardez bien le nombre de membres avant de rejoindre le groupe. Plus ils sont nombreux, mieux c’est ! On y fait de bonnes affaires et les ventes peuvent être assez rapides.

Mais lorsque l’on se prépare à une vie nomade, on se rend compte qu’il n’y a pas que les meubles, les objets et les vêtements à réduire fortement. Il y a aussi la paperasse, les photos de famille et ces fameux objets « souvenirs » dont on a du mal à se séparer. Notre objectif est de partir en ne laissant qu’une boîte derrière nous ! Quand on vous dit que nous ne sommes pas matérialistes ! 🙂

Alors voici nos conseils pour ceux qui, comme nous, se préparent à une vie nomade :

  • Pour la paperasse : Dématérialisez-la ! Numérisez le plus possible de papiers importants et stockez-les sur un disque dur externe (car un ordi peut vous lâcher à n’importe quel moment…), une clé USB, sur le Cloud ou sur DropBox. Et pour plus de sécurité, installez-les sur au moins 2 d’entre eux. Mais ne scannez pas tout, faites d’abord un tri dans vos dossiers. Nous gardons souvent plus de paperasse qu’il n’en faut. Rendez-vous sur le site du Service Public pour un petit rappel officiel sur la durée de conservation des papiers, en France.

Attention, il vous faudra tout de même garder certains originaux : les diplômes, les fiches de paies et les contrats de travail.

  • Pour les photos : C’est la même chose, il va falloir faire du tri. Nous avons commencé à sortir les vieux albums et à jeter les vieilles photos floues, mal cadrées ou sombres (Oui, car avant on gardait TOUTES les photos !). Et si, comme nous, vous avez des enfants qui n’ont connu que le numérique, vous lèverez sûrement les yeux au ciel en les entendant s’esclaffer : « Pfffffff, mais t’as même pas recadré tes photos et enlevé le flou ! »… Bref… Vous pouvez donc scanner vos plus belles photos  et celles qui vous rappellent de bons souvenirs.
  • Pour les « objets souvenirs » dont on a du mal à se séparer, mais qu’on ne peut pas emmener : Nous avons eu l’idée soit de les prendre en photo pour dématérialiser ensuite, soit se prendre en photo avec l’objet, dans une mise en scène. C’est mieux que rien et le souvenir restera ! Et nous allons aussi scanner nos vieilles lettres et nos cartes postales, reçues à une époque où l’on s’envoyait encore du courrier…

Bien sûr, il faut ensuite classer tout ça dans des dossiers et ça prend du temps !

Pour les photos, nous allons nous mettre au digiscrap. Avec les filles, nous aimons beaucoup le scrapbooking (l’art de décorer et mettre en scène des photos).  Mais nous ne pourrons pas amener tout le matériel avec nous. Le digiscrap, c’est du scrapbooking digital. Il existe plusieurs logiciels, gratuits ou payants, et cela donne un superbe visuel au final. Voici un site que nous avons trouvé, avec de belles photos de voyages mises en valeur par la technique du digiscrap : Snoopyscrap22 (Photos du Laos et du Vietnam). En voici 2 exemples :

Préparation d’une vie nomade : le minimalisme

Vivre mieux avec moins… c’est l’état d’esprit que notre tribu espère atteindre. Je me suis rendue compte au fil de mes nombreux déménagements, que nous avons tendance à accumuler les objets. Qui ne s’est pas déjà dit : « ça peut toujours servir, on ne sait jamais ! ». Sauf que… en réalité, l’objet en question finit dans un sombre placard, jusqu’au jour du grand nettoyage de printemps annuel. Et là, on s’écrit : « Tiens, je ne me rappelais plus que j’avais ça. Bon, je vais le garder, ça pourra peut-être me servir un jour ! ». Bref, c’est un cycle sans fin.

Notre génération a grandi dans une société de consommation à outrance. Et dire que la plupart de ce que nous achetons part un jour ou l’autre à la poubelle. Que ce soit alimentaire ou matériel. Voici notre astuce des 4 « R », que nous essayons de mettre en pratique au quotidien :

  • Refuser : C’est ce que nous faisons de plus en plus. Par exemple, nous avons un autocollant « Stop la Pub » sur notre boîte aux lettres, pour ne plus recevoir les prospectus. Évitez aussi d’accumuler les échantillons de produits ou d’utiliser des sacs plastiques non recyclables.
  • Réduire : Possédez le strict minimum, suffisant pour vivre. À quoi bon avoir des chambres emplies de jouets, si les enfants ne jouent qu’avec quelques uns. Pourquoi garder des objets qui prennent la poussière et ne servent pas ? Réduisez et vous vous sentirez plus légers.
  • Réutiliser : Essayez de donner une deuxième vie à vos objets. Au lieu de jeter, utilisez-les au maximum et parfois dans une fonction complètement différente de son origine. Pareil pour les aliments, on peut toujours inventer une recette avec les restes de la veille. Faites marcher votre imagination !
  • Recycler : Triez vos déchets et essayez d’acheter surtout des produits qui peuvent être recyclés.

préparation vie nomade

Privilégiez la qualité plutôt que la quantité. Il n’y a que des avantages à devenir minimaliste. En effet, vous économiserez de l’argent vu que vous posséderez moins de biens. Vous allez gagner en espace de vie. Vos placards ne seront remplis que par le nécessaire et vos pièces ne seront plus surchargées en meubles. Enfin, vous aurez moins d’objets à nettoyer et à entretenir. Cela vous fera gagner du temps sur le ménage !

Le minimalisme est un mode de vie que certaines personnes ont choisies. Alors que nous préparons notre future vie nomade, nous réalisons que nous ferons partie de ces personnes-là. le minimalisme est à contre-courant de notre société de surabondance où tout va toujours trop vite. C’est une philosophie de vie où les notions de simplicité et de bonheur simple ont toutes leur importance. Nous ne laissons de la place que pour les choses importantes et qui nous rendent vraiment heureux, comme l’illustre bien la vidéo ci-dessous. N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ! Et si vous connaissez d’autres techniques pour avoir une maison moins encombrée, vous pouvez les partager avec nous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share Button

6 commentaires sur “Préparation vie nomade : Trier, Vendre, Donner !

  1. Si j’ai bien compris, Valérie, vous avez scanné tous vos papiers personnels, vos photos. Mais qu’avez-vous fait des originaux ?

    Où avez-vous stocké les bulletins de paie, contrats de travail ?

    Pas facile de faire le tri quand on est matérialiste 😊 C’est surtout pour les papiers que ça va tiquer … Je pense qu’il va falloir stocker une partie chez la famille à moins de louer un garage.

    Il va falloir que je m’y mette un peu chaque jour 😉

    Merci encore pour vos conseils 👍

    1. Désolé Valérie de la réponse tardive ! Nous avons gardé les originaux des fiches de paie et contrats de travail, ainsi que des dessins et cahiers de maternelle de nos filles et nos albums photos. Tout tient dans un carton, que ma mère stocke chez elle. Nous avons réduit au strict minimum ! Et en effet, je vous conseille de vous y prendre très tôt pour scanner car ça prend pas mal de temps. Bon courage !

  2. Bonjour,
    Je viens de découvrir la mention de mon blog dans cet article et la référence au scrapbooking : merci !
    Sacré projet et challenge, je suis admirative devant tant de détermination pour parcourir le monde avec de jeunes enfants.
    Merci pour tous ces bons conseils, très utiles en vue de mon futur déménagement, en effet, il faut s’y prendre longtemps à l’avance.
    Bon courage pour votre projet !

  3. Merci pour toutes ces infos .. J ai créer un groupe de vente sur facebook , mon mari s occupevdu bon coin et paru vendu, nos caisses sont prêtes pour les puces .. Nous attendons aussi queble temps soit plusbpropices et je viens de louer un garage pour stocker les choses que l on veut absolument garder ..

    1. Ah je vois que votre projet avance bien alors ! En tout cas, ça fait du bien de vider la maison. On réalise que les semaines défilent vite et que notre nouvelle vie va bientôt démarrer 🙂 . Bon courage pour votre tri ! et d’autres infos pratiques arrivent sous peu 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *