Une semaine au cœur de la Camargue

En plein mois de décembre, nous profitons d’un échange de maison au Grau-du-Roi pour passer noël en famille et découvrir ce petit coin de Camargue.

La Camargue se situe dans le sud du département du Gard, sur la côte. Ce territoire sauvage est le paradis des taureaux, des chevaux et des flamands roses. Découvrez avec nous le Grau-du-Roi et la cité médiévale d’Aigues-Mortes !

Le Grau-du-Roi, une station balnéaire aux portes de la Camargue

Si la commune compte environ 8 000 habitants à l’année, au plus fort de la saison touristique en été, elle peut atteindre 90 000 personnes ! Le Grau-du-Roi est en fait divisé en deux parties : d’un côté, le joli port de pêche avec son phare datant du 19ième siècle et d’un autre côté, Port-Camargue qui est un des plus grands ports de plaisance d’Europe. Notre logement se situe près du port de pêche, en plein centre du Grau-du-Roi. C’est un appartement avec 2 chambres, dans une résidence qui donne directement sur la mer. La grande baie vitrée nous offre un spectacle magique, où nous pouvons observer le clapotis des vagues sur le sable et les allers-retours des chalutiers, envahis de mouettes criardes. Quel bonheur de manger face à cette vue incroyable ! Et dire que nous y logeons gratuitement ! Même si nous sommes en décembre, les enfants se régalent d’aller jouer dans le sable et courir partout. Nous pouvons rejoindre le port de pêche à pied, tellement il est tout proche. Un pont relie les deux rives du Grau-du-Roi. Nous profitons du calme, du soleil et de la beauté des lieux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est ici, dans le canal, qu’ont lieu les joutes languedociennes, l’été. Véritable tradition de la région, on retrouve des écrits de ces compétitions dès le 13ième siècle. Les soldats et les marins s’affrontaient et s’entraînaient sur les embarcations légères. Aujourd’hui, les rameurs, les barreurs et les jouteurs s’affrontent en équipe pour défendre les couleurs de leurs villes. Un bel exploit sportif à admirer, si vous êtes de passage ici. Voici un petit reportage plein d’humour qui vous fera découvrir les joutes :

 

Vous pourrez également pratiquer de nombreuses activités nautiques et partir en mer pour une mini-croisière le long du littoral camarguais. Nous vous conseillons d’aller faire un tour sur la plage de l’Espiguette, tellement vaste qu’elle s’étend jusqu’aux Saintes-Marie-de-la-Mer (attention, une partie de cette plage est réservée au naturisme). Le Grau-du-roi possède aussi le Seaquarium, qui regroupe un aquarium avec un tunnel, où les requins passent autour de vous et un centre de sauvegarde des tortues marines. N’étant pas très fans des aquariums, nous voulions par contre aller voir les tortues marines, recueillies, soignées et relâchées en mer par le CESTMed. Malheureusement, en cette période de décembre, ils étaient fermés. Par contre, dès le printemps, vous pouvez les rencontrez et même devenir bénévole pour vous occuper de toutes ces malheureuses tortues blessées. Et nous comptons bien y revenir un jour, en saison, pour aller les aider !

camargue
Et oui, il y a des tortues en Camargue !

La cité médiévale d’Aigues-Mortes et ses Salins à l’eau… rose !

Visiter Aigues-Mortes, c’est faire un saut dans le temps et revenir 1 000 ans en arrière. Cette cité médiévale, très bien conservée, contient en effet de nombreux monuments et vestiges du Moyen-âge. Aigues-Mortes a été édifié par le roi Saint-Louis, au 13ième siècle mais c’est son fils, Philippe le Hardi, qui terminera la construction des remparts. Quant au port qui se situe au pied de la citadelle, il date du 19ième siècle. Comme nous sommes en décembre, une grande patinoire se trouve près des parkings. D’ailleurs il y a foule ! On a du mal à trouver une place pour se garer, alors je vous laisse imaginer en plein été… Nous nous promenons à l’intérieur des remparts, jusqu’au centre piétonnier. De jolies boutiques se font face et Inès repère vite un joli magasin rempli de… bonbons ! Nous achetons aussi la fameuse fougasse d’Aigues-Mortes, au subtil goût de fleur d’oranger et à la pâte aérienne. Cela me rappelle des souvenirs car je venais souvent ici lorsque j’étais enfant. Un vrai régal ! Ne manquez pas d’y goûter un jour, si vous passez par-là ! Vous pouvez cliquer sur les photos pour lancer le diaporama :

L’office du tourisme propose des visites guidées, si vous voulez en savoir plus sur l’histoire de la cité. Vous en apprendrez plus sur les Chapelles des Pénitents, l’église Notre-Dame-des-Sablons et la place Saint-Louis. Moyennant 8 euros par personne (gratuit pour les – de 26 ans), vous pouvez aussi visiter le donjon où furent emprisonnés de nombreux protestants cévenols au 18ième siècle, ainsi que faire le tour des remparts. Enfin, pour les familles, une chasse au trésor grandeur nature est proposée, sur le thème du Moyen-âge et du trésor des Templiers. Pour 1 euro par personne, vous devrez résoudre des énigmes en parcourant la cité d’Aigues-Mortes. Une bonne idée pour intéresser les enfants à l’histoire !

camargue
Malheureusement, nous n’avons pas le temps ce jour-là de tester ces activités. Car nous sommes aussi venus pour visiter les salins d’Aigues-Mortes, tout près d’ici. Exceptionnellement ouverts pendant cette période de noël, nous emmenons donc les enfants à bord du petit train qui en fait le tour. Pendant près d’une heure, nous parcourons cette zone humide où les sauniers récoltent, encore de nos jours, la Fleur de Sel de Camargue manuellement. Le site d’Aigues-Mortes recense plus de 200 espèces d’oiseaux dont les flamands roses, qui y séjournent au printemps et en été. Bien sûr, nous n’en voyons pas une plume… Par contre, nous avons la chance de pouvoir admirer l’eau rose où les remparts de la cité se reflètent. La vue est magnifique, c’est un véritable spectacle de la nature ! Un peu plus loin sur le parcours, nous montons en haut d’une Camelle, une montagne de sel. Nous sommes surpris par la dureté de celui-ci, on dirait de la pierre ! La vue panoramique est superbe, malgré le froid. De retour dans le petit train, nous voyons s’envoler autour de nous, une sorte de mousse. Le guide nous explique qu’il s’agit de la mousse de sel. Nous faisons une halte au petit Musée du sel, où les enfants peuvent toucher et jouer avec la fleur de sel. Des objets pétrifiés par le sel sont exposés et de grands panneaux explicatifs sont parsemés dans les 2 pièces. Nous regardons un petit film sur la récolte de la fleur de sel et observons les photos anciennes du site. Nous terminons notre balade en petit train sous un vent glacial ! Nous vous conseillons vivement de visiter les salins à la belle saison ! l’eau sera encore plus rose et vous pourrez y admirer les flamands roses, ainsi que de nombreuses espèces végétales protégées.

Comptez environ 31 euros pour une famille avec 2 enfants (gratuit pour les – de 5 ans) pour le parcours en petit train. Mais vous pouvez aussi apporter votre VTT (ou en louer sur place) et parcourir les pistes en compagnie d’un saunier, pendant 3 heures. Des tables de pique-nique sont installées près du grand parking gratuit. Bref, de quoi passer une belle journée en famille, au cœur de la nature sauvage de la Camargue !

Voici la vidéo du séjour :

Et vous, connaissez-vous cet endroit ? N’hésitez pas à partager vos idées de visites et vos meilleurs bons plans du coin !

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *