10 choses à faire à Kuala Lumpur en famille

Nous sommes restés 1 mois à Kuala Lumpur et il est temps de faire le bilan de nos visites. La capitale malaisienne est un véritable mélange de modernité et de tradition. Pour nos premiers pas en Asie, ce fût une belle expérience ! Une jolie fenêtre sur la tolérance aussi, dans ce pays à majorité musulmane. En effet, ici toutes les religions se côtoient et l’on trouve des mosquées, des temples chinois, des temples hindous, des presbytères ou encore des églises. Ce joyeux mélange fonctionne à merveille et les autres pays du monde devraient en prendre de la graine ! Bref, voici 10 choses incontournables à faire à Kuala Lumpur en famille :

1. Se balader au KLCC park et voir les tours Pétronas

Impossible de venir à Kuala Lumpur sans visiter les tours jumelles Pétronas ! Elles sont le symbole de la capitale, comme la tour Eiffel à Paris. Hautes de 452 mètres et possédant 88 étages, ce sont à l’heure actuelle les plus hautes du monde. Elles possèdent 78 ascenseurs dont 29 à grande vitesse. Oui, ça existe les ascenseurs à grande vitesse ! Si nous n’avons pas testé ceux des tours, nous en avons aussi dans les condos que nous louons. C’est impressionnant car on monte (ou on descend) en quelques secondes. On le sent au niveau des oreilles qui bourdonnent légèrement et au petit vertige qui accompagne l’ouverture des portes. Mais on s’y fait !

Vous pouvez monter dans les tours, moyennant finance, chose que nous n’avons pas faite. Nous sommes tout de même entrés dans la partie gratuite, le centre commercial au pied des tours. Mais le plus chouette à faire en famille, c’est le parc KLCC. Nous n’avons pas eu de chance car il pleuvait les 2 fois où nous y sommes allés. Mais nous avons pu nous balader sur les sentiers et admirer les points d’eau.

Les enfants étaient déçus, car il y a une grand pataugeoire et ils avaient mis leurs maillots pour s’y tremper… mais lorsqu’il pleut, la pataugeoire est fermée. Nous avons tout de même pu assister aux fontaines illuminées. Tous les soirs, les fontaines s’éclairent de milles couleurs. Mais ne vous attendez pas à un « spectacle » comme on le lit partout. Le changement de rythme est assez lent ! Les enfants se lassent vite…

2. S’instruire au musée des sciences, Pétrosains

Nous avons hésité à nous rendre à ce musée… mais finalement nous n’avons pas regretté ! Nous avons fait la queue pendant un petit moment car c’était les vacances scolaires en Malaisie. Les enfants étaient ravis car pour entrer dans le musée, on monte dans une nacelle comme dans un parc d’attraction (d’où la lenteur pour faire entrer tout le monde…). Après une courte balade dans les tunnels, on arrive enfin au cœur du musée. La première salle est dédiée à l’espace. On a passé beaucoup de temps dans celle-ci ! Vous pouvez toucher à tout et il y a même des vidéos (en anglais). Nous avons regardé la vidéo sur la vie des astronautes en entier. Même Nael, du haut de ses 3 ans était fasciné ! Il faut dire qu’on peut les voir manger et se brosser les dents en apesanteur 😉

Les autres salles sont tout aussi intéressantes. Chacune a un thème, avec pas mal d’activités à faire, que ce soit pour les petits ou les grands. Nous y avons passé presque 4 heures au total. Bref, c’est une chouette idée de sortie à faire à Kuala Lumpur en famille !

3. Faire une jolie balade dans la nature à l’Orchid Park

Ce n’est pas la partie la plus connue de Kuala Lumpur… et pourtant ce parc des Orchidées se trouve entre le célèbre Bird Park et le parc aux papillons. Ces deux derniers sont envahis de touristes et l’entrée y est assez chère. Mais si vous entrez par l’Orchid Park, vous pourrez vous balader gratuitement au cœur de la nature. En plus, vous y trouverez des centaines de papillons multicolores, sans avoir eu à payer !

Kuala Lumpur en Famille

Le parc est superbe. Nous sommes d’abord passé par le jardin des Orchidées puis par celui des Hibiscus. Nous avons ensuite rejoint le parc des dinosaures, un grand espace de jeux pour les enfants. Vu la chaleur extrême, nous nous sommes ensuite posés pour manger une glace et boire de l’eau fraîche près d’un petit lac. Puis détour par la maison de bambou où nous avons aperçu notre premier Varan !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce jour-là, nous en aurons vu des animaux : Varans de toutes tailles, papillons, écureuils (légèrement différents de leurs cousins européens), daims et même nos premiers singes à la sortie du parc ! Si vous avez donc un budget limité, comme nous, n’hésitez pas à rejoindre cet immense parc et à zapper celui des oiseaux et des papillons. Vous y trouverez beaucoup moins de touristes ! N’hésitez pas à aller sur notre chaîne YouTube pour voir la vidéo de cette superbe visite 🙂

4. Visiter le musée gratuit de la police

Je vous ai dit que nous avions un budget ultra limité ? Alors quand j’ai découvert qu’il y avait un musée gratuit de la police, tout près du parc des Orchidées, nous n’avons pas hésité. Nael est fasciné par les policiers, donc nous sommes allés voir ça de plus près. Et quelle surprise ! Ce petit musée est très sympa à visiter.

Bon, il y a trop d’armes exposées (enfin, c’est mon avis, pas celui de Lamaâ !), mais les pièces sont bien agencées. Il y a des véhicules et même une scène d’action reconstituée. On peut même voir une vidéo sur l’histoire de la police de Malaisie. Bref, une visite agréable et qui plaît aux enfants !

5. Découvrir le quartier chinois de Kuala Lumpur

Le quartier chinois de Kuala Lumpur se trouve vers la rue de Petaling. Pas de chance pour nous, lorsque nous avons visité le Chinatown de KL… nous nous sommes pris une grosse averse qui a écourtée notre visite ! Il faut dire que nous y étions au mois de novembre donc vers la fin de la mousson. Nous avons quand même pu visiter plusieurs temples :

  • Le Sin Sze Si Ya : C’est le plus ancien temple taoïste de KL, construit en 1864. C’est aussi notre premier temple visité ! Et quelle belle découverte… Nous avons été accueillis à bras ouverts, peut-être grâce aux enfants. Nous avons pu voir comment les croyants font leur prière, en brûlant des bâtons d’encens. On nous a ensuite fait entrer à l’intérieur du temple. Imaginez des bougies disposées à plusieurs endroits, une odeur d’encens enveloppant la pièce et des statuettes éparpillées partout ! Magnifique ! C’est d’ailleurs à ce jour, notre temple préféré, malgré qu’il soit tout petit 🙂
  • Le Sri Mahamariamman : Autre ambiance, autre religion. Ce temple est hindou et c’est d’ailleurs le plus ancien de KL, construit en 1873. Pour y entrer, vous devrez vous déchausser et payer le « vestiaire » à chaussures pour quelques centimes (20 Sen par personne). Pensez à avoir les épaules et les genoux couverts ! Nous avons donc déambulé dans le temple, pieds nus, et avons découvert de superbes fresques colorées. Même les enfants étaient captivés ! J’ai demandé à l’entrée si je pouvais filmer et prendre des photos, on me l’a autorisé. Mais à l’intérieur, vers la fin de notre visite, un hindou s’est mis à nous hurler dessus… Je n’ai pas compris pourquoi car nous étions respectueux et silencieux. J’avoue que ce court épisode nous a un peu gâché la visite ! Surtout qu’il y avait d’autres touristes qui prenaient des photos. Peut-être n’a-t-il pas apprécié mon stabilisateur assez imposant ? Bref, mis à part ce moment, le temple nous a beaucoup plu !
  • Un petit temple chinois dont je n’arrive pas à retrouver le nom 😉 : Juste avant la grosse averse, nous avons pu entrer dans un autre temple chinois. Mais ils ont fermé dès les premières gouttes de pluie. De toute façon, dans le quartier chinois, vous trouverez des temples un peu partout !

Chinatown est connu pour ses petits prix, que ce soit au marché central, au marché à puces ou pour les hébergements. Nous avons terminé la visite sous l’orage et les éclairs en retournant vite à notre hébergement !

6. Passer une soirée à Bukit Bintang, dans la rue Jalan Alor

Lorsque nous sommes arrivés à Kuala Lumpur, nous avions loué pour 3 nuits dans un petit appart-hôtel avant de rejoindre notre location Airbnb. Pendant 4 jours, nous étions dans le quartier de Bukit Bintang, le plus animé de la capitale. En tout cas… le soir ! Nous avons adoré flâner dans la rue Jalan Alor et ses alentours. Tous les soirs, il y a un grand night market avec des stands de nourriture. C’est donc ici que nous avons commencé à découvrir les plats typiques de la Malaisie. L’ambiance est animé et bon enfant. Il y a aussi beaucoup de touristes ! Et ne manquez surtout pas le street-art camouflé dans ce quartier ! De superbes graffs que nous avons adoré observer.

7. Faire une balade dans la canopée au Forest Eco Park

Le Forest Eco Park n’est pas loin de Bukit Bintang. Ce n’est pas le parc que nous avons préféré car il était envahi de moustiques et trop proche des routes. Mais je le mets dans les visites à faire à Kuala Lumpur en famille car les enfants ont adoré se balader à la cime des arbres.

 

En effet, le plus intéressant dans ce petit parc, ce sont les ponts suspendus dans la canopée. Le parcours n’est pas très long mais la vue est plutôt sympa ! En plus, c’était notre première sortie dans la « jungle » et le bruit des insectes dans la verdure est impressionnant. Bref, une jolie sortie à conjuguer avec un petit repas dans la rue Jalan Alor le soir venu 😉

8. Visiter le superbe temple Thean Hou

Même si le temple Thean Hou est plutôt récent (il a ouvert ses portes en 1989), sa visite a enchanté petits et grands. Pour rejoindre ce temple, un peu excentré, nous avons pris un taxi Grab. Une fois arrivé, nous sommes tombés sur des mariés qui posaient devant la superbe entrée. Une cérémonie avait lieu à l’intérieur. Le chant scandé des hommes nous a donc accompagné durant toute notre visite !

À l’extérieur du temple, un petit jardin présente les statues de tous les signes chinois de l’horoscope. Pour connaître son signe, il suffit de lire sa date de naissance sur les plaques. Les enfants ont bien aimé chercher leur signe ! Sara et Nael ont découvert qu’ils avaient le même : le bouc. Inès a découvert qu’elle était du signe du cochon, ce qui l’a énervée sur le moment ^^

À l’intérieur du temple, nous en avons pris plein la vue ! Les couleurs et les senteurs s’entremêlaient, certaines personnes méditaient, d’autres posaient pour des photos. À un moment, les filles m’ont demandé si on pouvait aussi brûler des bâtons d’encens. On s’est donc approché d’une sorte de gros chaudron. Une jeune femme s’est alors approchée et nous a demandé si nous voulions de l’aide. Elle nous a expliqué qu’il fallait prendre 4 bâtons, les allumer avec une bougie puis en poser 3 sur le « chaudron » au bas des escaliers. Le dernier, lui, doit être posé dans le « chaudron » du haut. Du coup, les enfants et moi avons suivi les consignes avec plaisir !

Ce temple est superbe et vaut vraiment le coup d’être visité ! Prenez le temps de contempler toutes les sculptures, les couleurs et imprégnez-vous de l’ambiance. Voici la vidéo de notre visite :

9. Goûter aux spécialités culinaires malaisiennes

La Malaisie est réputée pour ses spécialités culinaires. Du moins, c’est ce que nous avions lu avant de partir… et nous pouvons aujourd’hui confirmer ! Pour notre premier séjour en Asie, nous en avons pris plein les papilles 🙂

Voici une petite sélection de ce que nous avons goûté lors de notre premier mois en Malaisie :

  • Le Roti Canai (Prononcez « Roti Tchené ») : Notre plat préféré ! C’est une sorte de galette-crêpe que l’on trempe dans une sauce au curry. Plus tard, lors de notre séjour en Workaway, nous avons découvert que les malaisiens en mangeaient pour le petit-déjeuner.
  • Le Nasi Lemak : « Nasi » veut dire riz dans la langue malaisienne. Le Nasi Lemak est du riz à la noix de coco. Il est souvent accompagné d’une sauce (plus ou moins épicée), de poulet, de cacahuètes, de concombre, d’un œuf dur ou encore de fritures.
  • Le Satay : Ce sont des brochettes de viande marinée, cuites au barbecue.

Satay

  • Le Mee Goreng : Ce sont des pâtes sautées plus ou moins épicées avec divers accompagnements.
  • Dragon fruit : Notre premier fruit exotique ! Très beau fruit, qui a un goût de kiwi en plus sucré.
  • Ramboutan : Ce fruit est excellent ! Sucré, sa peau est fine et s’enlève facilement. Attention aux enfants, il y a un noyau à l’intérieur.
  • Mangoustine : Ce fruit est facile à ouvrir avec les doigts aussi. Il a un goût de clémentine, avec des pépins dedans.

Il y a bien d’autres plats, tous aussi bons les uns que les autres. La viande principale reste le poulet, que l’on peut trouver sous toutes ses formes.

10. Faire un tour dans les gigantesques centres commerciaux

Nous ne sommes pas fan de shopping et préférons mille fois nous retrouver en pleine nature ! Mais il faut dire que les centres commerciaux de Kuala Lumpur, et de l’Asie en général, sont impressionants. Ceux que nous avons visité nous ont laissé bouche bée (Bon, on a pas l’habitude des grandes villes non plus 😉 ). D’autant plus que nous y étions durant la période de Noël ! Tout était décoré pour l’occasion et il y avait beaucoup d’animation.

  • Le Pavilion se trouve dans le quartier de Bukit Bintang. C’est ici que nous avons vu les plus belles décos de noël ! L’accent était mis sur Mickey, qui fête ses 90 ans cette année. Nael, grand fan de la petite souris, était aux anges !
  • Le Suria KLCC se trouve aux pieds des tours Pétronas. C’est ici que se situe le musée des sciences Pétrosains.
  • Le Berjaya Time Square, le préféré des enfants ! Et pour cause, ce grand mall abrite carrément un parc d’attraction et un bowling. Nous avons même mangé sous le grand huit qui prend pas mal de place ! Je ne peux pas vous donner mon avis sur ces manèges car nos enfants n’aiment pas les parcs d’attractions. Mais rien que de voir les wagons du grand huit passer à toute allure vaut le coup d’aller dans ce centre commercial 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tous ces centres commerciaux proposent des boutiques plus ou moins chics. On y trouve toutefois de quoi manger sur place pour pas cher (ou même des restaurants plus gastronomiques ou atypiques). De quoi passer un bon moment, surtout s’il pleut dehors !

Pour tous nos déplacements à Kuala Lumpur, nous avons utilisé l’application Grab. Bien pratique pour se déplacer à 5 (en prenant quand même une voiture 4 places) et moins cher que les taxis habituels !

Alors, avez-vous testé toutes ces sorties sur KL ou bien c’est en projet ?

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.