Instruction en famille et voyage : Comment s’organiser avec plusieurs enfants ?

Lors d’un voyage au long cours, il vous faudra assurer l’instruction de vos enfants. Si vous en avez plusieurs, et en plus d’âges différents, cela peut vite devenir un casse-tête ! Que vous partiez pour un tour du monde de plusieurs mois ou pour une vie nomade à durée indéterminée… organisez-vous avant de partir et surtout, n’oubliez pas que vous pourrez vous adapter pendant le voyage. Dans notre cas, nous avons beaucoup évolué durant ces deux dernières années ! Rien n’est figé, vous pouvez revoir votre organisation à tout moment.

Plusieurs enfants, plusieurs méthodes d’instruction ?

Bien sûr, il faut tout d’abord tenir compte de l’âge de vos enfants. Les nôtres, pour cette année 2019 ont respectivement 4 ans (niveau petite section de maternelle) ; 11 ans (niveau Cm2) et 16 ans (niveau Seconde). Normalement (car ce n’est pas toujours vrai !), plus ils sont grands, plus ils peuvent travailler en autonomie. Pensez que vous allez voyager, en bougeant plus ou moins régulièrement. Donc ne partez pas avec un planning trop chargé ! Les enfants apprennent aussi en voyageant et en participant à plein d’expériences autour du monde. Pour vous simplifier la tâche, vous pouvez choisir des méthodes d’instruction différentes pour vos enfants. C’est ce que nous avons fait cette année :

  • Pour Nael, 4 ans, nous avons carrément fait du unschooling ! En gros, on l’a laissé apprendre par lui-même et lui avons juste fourni des fiches quand il le demandait. J’avoue que c’était une découverte pour moi et un « test » pour voir si les familles qui pratiquent l’apprentissage autonome voyaient juste. Eh bien, je dois dire que je suis bluffée ! Sans rien lui avoir appris de formel, je constate aujourd’hui qu’il sait beaucoup de choses. Parfois, il me demande des fiches (que j’ai toujours en avance) et il en enchaîne 5 ou 6… Je lui lis juste la consigne. Il sait très bien découper avec des ciseaux car je lui ai toujours laissé en accès libre. Ayant travaillé de nombreuses années en école maternelle, je peux affirmer qu’il fait actuellement du travail de « moyenne » voire « grande section » ! Sans s’en rendre compte… il avance à son rythme. Depuis peu, il veut apprendre à lire et me harcèle avec ça. Je le trouvais trop petit, mais je me suis dit pourquoi pas. Du coup, nous débutons en ce moment la méthode des Alphas (je vous en reparlerai).

 

  • Pour Inès, 11 ans, nous avons fait un mix de formel et de unschooling. Nous avons travaillé avec un cahier de français et un cahier de maths. Pour le reste, c’est apprentissage libre. C’est plus difficile qu’avec Nael, car elle a perdu sa curiosité naturelle et n’aime pas tout ce qui ressemble de près ou de loin à du scolaire pur… mais je ne désespère pas de lui faire aimer apprendre. Du coup, je lui prépare des activités sur des sujets qu’elle aime, ainsi que beaucoup de jeux.

 

  • Pour Sara, 16 ans, elle a débuté les cours du Cned à la rentrée. Elle est studieuse et aime apprendre, mais elle trouve les cours très rébarbatifs… Actuellement, elle a décidé de travailler sur d’autres supports : des sites en lignes (comme Kartable), des vidéos YouTube de professeurs (si, si, ça existe !), etc. Autant vous dire qu’on ne reprendra pas des cours par correspondance l’année prochaine !

Comme vous le voyez, nos 3 enfants étudient sur des supports différents. Vous pouvez choisir les cours par correspondance pour l’un de vos enfants (celui qui est capable de travailler en autonomie), de simples manuels scolaires pour un autre ou carrément l’apprentissage libre pour vos plus jeunes. Cela vous évitera de passer du temps à préparer des cours pour tous vos enfants !

Passez du temps avec chacun de vos enfants

Même si vos enfants apprennent de façon autonome, soyez disponibles à certains moments de la journée. Certains enfants ont besoin de plus d’aide que d’autres. Mais ayez un œil sur leurs apprentissages à tous ! Pendant que vous passez un peu de temps avec un enfant, votre conjoint(e) peut en passer avec un autre, par exemple. Essayez de faire un roulement car cela peut très bien passer avec un binôme parent-enfant et pas avec un autre… tout dépend du caractère de chacun ! Si vos plus petits font la sieste, profitez de ce moment-là pour vous occuper des plus grands. Et quand les grands vaquent à leurs occupations, faites une activité avec les plus petits. Si vous êtes digital nomade comme moi, c’est-à-dire que vous travaillez en tant que freelance tout en voyageant… c’est un peu plus compliqué pour trouver du temps ! Mais c’est faisable, j’en suis la preuve. Il faudra que vous appreniez à voyager plus lentement pour avoir le temps de tout faire. Vous comprenez maintenant pourquoi nous ne faisons pas de visites tous les jours ?

Salle de jeu
Nael, dans une salle de jeux sur l’île de Bornéo

Privilégiez les découvertes et les visites

Que vous soyez en tour du monde ou digital nomade, aiguisez la curiosité de vos enfants. Les visites que vous ferez sur place seront un grand apprentissage pour eux ! Faites-les participer aux recherches, laissez-les poser des questions et engranger toutes ces informations. Sans même vous en rendre compte, vous verrez que vos enfants vont apprendre par eux-mêmes. C’est pour cela qu’il n’y a pas besoin de faire « l’école » à vos enfants, plusieurs heures par jour ! 1 à 2 heures suffisent pour le niveau primaire, peut-être plus pour le niveau secondaire. Dans tous les cas, l’apprentissage se fait 24h/24 et 7 jours sur 7 ! Tout est matière à découvrir, à explorer et à analyser 😉

Instruction en famille et voyage
À la découverte de Kuching, sur l’île de Bornéo !

Pour avoir encore plus de conseils, lisez mon article «4 astuces pour s’organiser avec plusieurs enfants en ief» sur le site de Pass-Education !

Et vous, arrivez-vous à gérer l’instruction de tous vos enfants en voyage ? En avez-vous le projet ? N’hésitez pas à partager vos astuces dans les commentaires !

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.