Kairouan se situe dans le centre de la Tunisie. Cette ville est considérée comme la première ville sainte de tout le Maghreb. Autant vous dire qu’elle est chargée d’histoire ! Nous avons arpenté ses ruelles, au cœur de la médina, et visité sa grande Mosquée. Kairouan est classée au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1988, grâce à la richesse de son architecture et à ses traditions toujours perpétuées.

Visite de la grande mosquée de Kairouan

À peine sortis du louage, le taxi collectif de la Tunisie, nous avons pu admirer la muraille de la médina. En nous approchant davantage, un homme qui passe par là… nous propose de nous guider jusqu’à la mosquée. Je laisse Lamaâ gérer ça pendant que je commence à filmer ! Comme nous nous y attendions, notre « guide » veut nous faire entrer dans une boutique. Nous le remercions gentiment en continuant notre route. Impossible de rater la grande mosquée, tellement elle est impressionnante !

Grande mosquée de Kairouan

À l’entrée, comme dans tous les monuments et musées de Tunisie, on nous fait passer sous un portique comme à l’aéroport. En effet, depuis les attentats de 2015, les fouilles sont systématiques et cela est bien rassurant. On nous explique ensuite que pour nous, c’est gratuit ! En effet, en Tunisie, tous les musées et monuments sont gratuits pour les tunisiens qui vivent à l’étranger, ainsi que pour leur conjoint(e) et leurs enfants. C’est par contre payant pour les touristes et… les tunisiens qui vivent sur place. Et en effet, pendant nos 3 mois de nomadisme en Tunisie, nous ne paierons aucun musée !

À l’entrée de la mosquée, donc, un guide nous prend en charge. Il nous prête deux foulards, pour Sara et moi, et nous présente ce lieu de culte, fondé en 670 par Sidi Oqba. Elle sera agrandie par la suite, mais cette mosquée est la plus ancienne du maghreb. De nos jours, elle couvre une superficie de 9 000 m2 !

Le guide nous présente la salle de prière, avec ses colonnes et ses lustres chargés. Il nous explique qu’il s’agit de la salle de prière des hommes. Les femmes ont une autre salle plus loin, mais nous ne pourrons pas la visiter. Le guide nous fait observer l’architecture, mais aussi les motifs gravées, les portes en bois et le minaret. Au milieu de la cour, un petit escalier mène à un cadran solaire. Cela permettait à l’époque de connaître l’heure des prières.

Les enfants observent beaucoup et le cadran solaire les intrigue. Inès pose pas mal de questions au guide ! Il a le temps… les touristes n’affluent pas. Il nous confie d’ailleurs que depuis la révolution et les attentats, les français ont du mal à revenir. Nous sommes donc les seuls, ce matin-là, à visiter ce superbe monument historique bien conservé !

Inès à Kairouan

Notre guide nous emmène ensuite en dehors de la mosquée et nous fait monter sur un toit pour pouvoir l’observer d’en-haut. Superbe vue, avec la médina tout autour ! Même les enfants sont bouche bée et s’intéressent à la visite. En redescendant, le guide nous laisse dans une salle et nous dit au-revoir. Bon, cette fois-ci on n’y échappera pas… Un vendeur de tapis nous installe et nous offre du thé avec des makrouds. Kairouan est en effet connue pour sa mosquée, mais aussi par ses tapis artisanaux et sa pâtisserie traditionnelle.

Les enfants sont ravis et mangent tous les makrouds, ces petits losanges aux dattes et au miel. Pendant ce temps, le vendeur essaie bien sûr de nous vendre ses tapis. Il les déroule un par un devant nous, tellement vite qu’on n’arrive pas à l’arrêter ! Au bout d’un moment, je lui dit que nous ne lui achèterons pas de tapis car nous n’avons pas de maison. Je vous laisse imaginer sa tête 😉

makrouds Kairouan

Il continue d’insister « Mais pour votre maison en France, on peut vous les envoyer » ! Et nous : « Nous n’avons plus de maison du tout, ni en France ni ailleurs. Nous sommes nomades et voyageons tout le temps ! ».

Enfants à Kairouan

Même expliqué en arabe par Lamaâ, il a du mal à nous croire ! Bon finalement, nous aurons pitié de lui (et en plus les enfants se sont empiffrés de gâteaux…). On lui achète un tout petit tapis souvenir avec un dromadaire dessus, pour 5 euros. Si un jour vous faites la visite de la mosquée de Kairouan (qui vaut vraiment le coup !) et que vous ne voulez pas perdre de temps chez le marchand de tapis, quittez les lieux dès la descente du toit 😉 ! Sauf si vous voulez en savoir plus sur le tissage des tapis, boire du thé et déguster des makrouds…

Visite de la médina et de ses différents quartiers

Ce jour-là il fait très chaud, pourtant nous sommes en octobre. Nous trouvons un petit restaurant pour manger et boire. Depuis notre arrivée en Tunisie, nous allons souvent au restaurant. En effet, pour nous 5 et avec un bon repas avec boissons, nous en avons pour environ 15 euros. On peut trouver moins cher ou un peu plus, mais c’est la moyenne que nous avons constaté. Après le repas, nous partons nous balader dans la vieille médina. Comme à notre habitude, nous déambulons au hasard dans les ruelles bleues et blanches.

Kairouan est l’une de mes villes préférées en Tunisie. La médina fait vraiment ancienne et authentique. Il y a différents quartiers au détour des ruelles : Le quartier des vêtements, celui des bijoux, de l’alimentaire, etc… On croise des artisans en train de travailler ou encore des étudiants qui sortent de leurs cours. Nous sommes presque les seuls touristes !

Porte cloutée médina

Les vendeurs sont respectueux et ne nous harcèlent pas pour entrer dans leur boutique. Nous admirons les nombreuses portes cloutées et Nael salue les mamies qu’il croise, à leur grand bonheur. Au bout d’une heure de marche, il commence à pleurer de fatigue. La chaleur est étouffante, c’est l’heure de sa sieste et les filles ne veulent plus marcher aussi. Nous décidons donc d’écourter notre journée et de rentrer. Au moment de rejoindre la station de louage, nous découvrons du street-art sur un mur : Nous prenons le temps d’expliquer aux filles que le dessin représente la révolution tunisienne, qui a eu lieu en janvier 2011.

Autres monuments à voir sur Kairouan

Nous voulions voir les autres monuments de Kairouan mais la chaleur et la fatigue des enfants nous a donc fait rentrer plus tôt que prévu. Mais si vous passez par cette vieille ville tranquille, ne manquez de faire un tour dans ces lieux :

  • Bir Barouta : Il s’agit d’un puits qui, selon la légende, serait relié à la Mecque. Un dromadaire tourne autour pour ressortir l’eau fraîche
  • La Mosquée du Barbier, datant du 13ème siècle
  • La Mosquée des trois portes, encore plus ancienne car elle date du 9ème siècle !
  • Le Bassin des Aghlabides, en-dehors de la ville, construit au 9ème siècle aussi

Enfin, voici la vidéo de notre petite journée :

Alors, ça vous donne envie d’aller vous balader dans la médina de Kairouan ? 🙂

6 Comments

  1. Dhouha belhadj ounallah says:

    c est magnifique ce que vous avez partagé Bravo .soyez toujours les bienvenus en Tunisie .

    1. Valérie says:

      Merci ! 🙂

  2. Nathalie says:

    C’est aussi ma ville préférée en Tunisie. J’y suis déjà allée plusieurs fois et toujours avec autant de plaisir.
    Magnifiques photos et ça fait du bien de revoir tout cela.
    Bonne journée et bises de Hammamet.

    1. Valérie says:

      Merci Nathalie 🙂
      Oui, c’est une très belle ville, chargée d’histoire et l’on ressent bien cela.
      Il ne nous reste plus qu’à visiter Hammamet la prochaine fois 😉

  3. Kafia says:

    Oh c est magnifique je connais cette ville mais j avais oublié que c étais si beau.
    Bonne continuation profitez bien

    1. Valérie says:

      Merci Kafia !
      Kairouan est une superbe ville, j’adore la médina !
      J’espère que vous pourrez la visiter de nouveau un jour 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.