Lors de notre premier échange de maison , nous avons découvert une activité insolite qui a séduit toute la famille : le vélorail. Encore trop peu connue, cette balade sur d’anciens chemins de fer est pourtant dépaysante.

Le vélorail, c’est quoi au juste ?

C’est un drôle d’engin sur roues, comme une rosalie. Il faut pédaler pour le faire avancer sur des voies ferrées abandonnées, mais remises en état par l’association qui gère tous les vélorails de France. Sur un engin, on peut s’y mettre jusqu’à 4 ou 5, donc parfait pour une famille. Il y a des sièges pour les enfants et adultes qui ne pédalent pas. En général, on est deux à souffrir des gambettes ! mais on peut se relayer et les enfants ne se font pas prier.
 
Les paysages parcourus sont superbes, au milieu de la nature et parfois près de monuments historiques. Certains parcours passent par des ponts, des viaducs, des tunnels…
Il existe 47 réseaux de vélorails sur plusieurs départements. Certains sont des pédalorails, où on se trouve à moitié allongé. Pour l’instant, nous avons seulement testé le vélorail des Volcans, en Auvergne.
 
 

Notre parcours sur le vélorail des Volcans

Nous avions réservé pour le matin, vers 10h, car en ce jour de juillet 2013 il fait déjà bien chaud. Les vélorails partent à 20 minutes d’écart entre eux pour éviter les embouteillages. Nous avons écouté les consignes de sécurité, surtout pour les traversées de routes. En effet, les voies ferrées en traversent parfois et il faut que tout le monde descende pour pouvoir passer le vélorail. Nous avons donc pédalé sous un soleil magnifique au milieu des champs, sur 5km. Le terrain est plat avec une seule petite montée où Lamaâ a été réquisitionné !

Au bout du parcours, il y a le point de retournement. Et oui, obligés de faire demi-tour car ce n’est pas une boucle. Après avoir retourné notre vélorail dans le bon sens (très facile à faire !), nous avons attendu tous les autres touristes qui sont partis après nous. Le dernier arrivé est le premier à repartir ! Heureusement que nous avions emporté de l’eau et des biscuits pour les filles car nous ne sommes repartis qu’au bout d’une demi-heure. Puis retour en sens inverse sur 5km. Au total donc, nous avons parcouru 10 km en 1h30 environ. Ce parcours est très dégagé, on a une belle vue sur les champs et les villages alentours. Donc très peu d’ombre, à part au point de retournement.

Nos avis

Valérie et Lamaâ : Très belle découverte et bon moment passé en famille ! La seule chose que nous n’avons pas trop aimé, c’était l’attente au point de retournement. C’était un peu long et les derniers arrivés voulaient faire une pause (normal, il faisait chaud !). On a dû attendre qu’ils repartent. Sinon, c’est vraiment une activité sympa à faire et nous la retenterons dans d’autres départements.

Sara : C’était bien car on pouvait pédaler ou rester derrière à rien faire. J’aimerais trop en refaire !

Inès : C’était trop bien ! Il faisait chaud et très beau. J’aimerais en refaire si c’est possible. Et c’était super car on voyait les paysages très beau. Papa pédalait et moi je bronzais !

Infos pratiques 

  • Le circuit du vélorail des volcans est de 10 km (aller-retour)
  • Le vélorail pour 4 à 5 personnes maximum est à 28 euros, ce qui ne revient pas trop cher pour une famille !
  • Pensez à vous couvrir la tête, il y a très peu d’ombre sur le parcours
  • Le départ se fait à Espirat, à 20 minutes de Clermont-Ferrand
  • Pensez à réserver à l’avance car les vélorails ne partent pas tous en même temps
  • Et enfin, allez sur le site des vélorails de France
  • Il y a sûrement un parcours près de chez vous ou de votre lieu de vacances !
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.