Nous sommes le 12 août, c’est l’anniversaire de Lamaâ et avec les filles nous lui avions organisé une journée surprise. Modène est en effet la ville de Ferrari, entre autres marques de voitures italiennes. On comptait donc l’emmener au musée Ferrari… mais finalement, dans le train qui nous mène dans cette ville, située à 1 heure de route, il devine où nous nous rendons et nous dit que ce n’est pas la peine, vu le prix d’entrée ! Bon, tant mieux, car la visite ne m’emballait pas particulièrement… Nous avons donc décidé, comme souvent, de déambuler au hasard dans la ville. Et nous n’allons pas le regretter !

Une matinée au vert, dans un joli parc

Dès la descente du train, nous sommes surpris par Modène. Les murs de la gare sont tous joliment peints et les enfants s’attardent devant ! Nous adorons tellement ce street-art coloré que nous nous trompons de sortie… Pas grave, on fait demi-tour !

Enfin sortis du bon côté, nous flânons dans les rues, en suivant une pancarte qui indique un parc, le jardin du Duc d’Este. Il est déjà 10h30, il commence à faire chaud et un peu d’ombrage ne fera pas de mal. Une fois dans le parc, les enfants peuvent courir en liberté, tranquilles. Il y a un joli bassin avec des poissons, des tortues et des canards. Des poules évoluent librement sur la pelouse, de quoi intriguer Nael ! Plus loin, des jeux pour enfants attirent leur attention. Un petit manège fera aussi le bonheur de Nael. Du coup, nous restons là pendant une bonne heure !

Un joli café nous fait de l’œil depuis un moment. Il se situe au pied du palais Vigarani, construit en 1634 et qui renferme une galerie d’art. Nous allons boire un verre et partons ensuite à la recherche d’un resto ou d’un snack pas trop cher.

En utilisant le GPS (maps.me pour ceux qui ne connaissent pas ! C’est une appli sur portable qui permet de s’en servir même sans connexion internet), nous voyons qu’il y a un restaurant américain vintage non loin de là : América Graffiti. Nous commençons à saturer des pâtes et des pizzas ! Les enfants sont ravis de trouver hamburgers, nuggets et frites, le tout fait maison. Malgré l’accueil très froid des serveuses, le lieu nous plaît beaucoup. On se croirait dans une série américaine !

Un après-midi dans le centre culturel de Modène

Nous partons ensuite vers le centre-ville, toujours à pied. Nous sommes fascinés par la beauté de la ville. Les murs sont colorés et de grandes arches permettent de marcher à l’ombre. On dirait Bologne en miniature ! Avec Lamaâ, on se dit qu’on aurait bien aimé louer ici… Il y a plus de musées et d’animations qu’à Casalecchio di Reno. Mais heureusement, ce n’est pas la foule non plus. Il y a beaucoup moins de touristes qu’à Bologne ou Venise !

Nous finissons par arriver sur la Piazza Grande, la place principale de Modène et classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1997. La Cathédrale est superbe, avec ces colonnes soutenues par des lions. Nous en faisons le tour sous une chaleur caniculaire. La Torre Ghirlandina est une tour où moyennant 3 euros par personne, on peut observer la ville d’en-haut.

Nous ne montons pas car les enfants fatiguent et refusent d’avancer !

Nous décidons donc d’attendre l’ouverture du Palazzo Comunale : la Mairie de Modène. Tous les après-midis, la municipalité ouvre des salles, situées en haut d’un grand escalier extérieur. L’entrée est gratuite et on peut admirer de nombreux tableaux, des fresques et des meubles d’époque. Les enfants sont fascinés, même Inès et Nael ! Ils observent tout et sont super sages.

Du coup, on décide de faire un musée d’art pour leur faire découvrir la renaissance ! Nous ne sommes pas particulièrement fan des vieilles peintures et sculptures, mais les enfants ont l’air d’y être sensibles, donc on saute sur l’occasion pour enrichir leur culture générale. Après un passage à l’office du tourisme, à l’angle de la mairie, on se dirige donc vers un des rares musées ouverts. En effet, le Palazzo Ducale, le célèbre Palais des Ducs est fermé… Et quasiment tous les musées de la ville aussi. On ne sait pas pourquoi ! On se dirige donc vers la galerie Estense, située au Palais des Musées. Cet endroit regroupe de nombreux musées sur plusieurs étages.

Aujourd’hui, seule la galerie est ouverte. Il n’y a pas grand monde, mais nous passons une bonne heure à en faire le tour. Nous observons des sculptures, mais surtout de nombreuses toiles. Pour les connaisseurs, on y trouve des peintures de Boticelli, entre autres. Les enfants remarquent qu’il y a beaucoup de bébés sur les peintures ! Du coup, Nael crie « Bébé » dès qu’il en voit un. Je leur propose un petit jeu pour les inciter à mieux observer les tableaux : Je leur décris un personnage ou un objet et ils doivent le retrouver dans la scène. À tour de rôle, nous proposons donc une description et le reste de la famille doit trouver. Nous sommes vraiment surpris par Inès et Nael, qui d’habitude ne tiennent pas en place… Ils observent tout et sont vraiment intéressés !

Du coup, nous ne voyons pas l’heure passer ! C’est que nous avons un train à prendre et la gare n’est pas tout près. Nous reprenons donc le chemin du retour, en nous arrêtant à mi-chemin pour offrir une glace aux enfants (bon ok, pour les parents aussi !). On doit les encourager sur les derniers mètres, ils sont épuisés par la marche et la chaleur.

Nael et Inès s’endorment d’ailleurs dans le train du retour… Nous garderons un très bon souvenir de Modène, une jolie ville à taille humaine, où l’on aurait bien aimé rester plus longtemps. Car nous n’avons pas eu le temps de visiter la maison de Pavarotti, l’enfant du pays, ou encore découvrir la fabrication du vinaigre balsamique.

Mais peut-être pourrons-nous y retourner un jour ? Maintenant que nous sommes nomades, nous sommes libres d’aller et vivre où bon nous semble…

Et voici la vidéo de notre journée à Modène :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.